Aller à la barre d’outils

Les insectes et petites bêtes en arts visuels

pour développer la créativité et consolider les connaissances dans le domaine du vivant

Pour réaliser cette activité, les élèves auraient pu tracer et découper eux-mêmes les formes, mais l’habileté manuelle n’était pas mon objectif à ce moment-là et je ne voulais pas que cela prenne trop de temps (un peu de travail, du coup pour moi mais bon…) L’essentiel était qu’ils travaillent de manière autonome « en faisant leur petit marché » et se servent en libre service de ce dont ils avaient besoin, à savoir les différents éléments du corps d’un insecte (ils peuvent schématiser leur liste « de courses » pour ne rien oublier):

une tête, un thorax, un abdomen, 6 pattes, 2 antennes, éventuellement 2 ailes, 2 yeux gommettes, 3 feuilles en décoration (pas facile de se limiter à 3 apparemment ! Les coquins !), la feuille support, la colle. Certains m’ont fait remarquer à juste titre que l’on pouvait rajouter des mandibules… Ah oui, c’est vrai ! Comme je n’y avais pas pensé, un élève a proposé les gommettes… Idée validée à l’unanimité.

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Nicole dit :

    Bien sympathiques ces insectes-là !

  2. Petronille dit :

    Oooh trop choupinettes ces bébettes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *